Google: Bientôt un questionnaire pour diagnostiquer la dépression ?

Google : bientôt un questionnaire médical sur le moteur de recherche pour diagnostiquer la dépression ?

Quelle personne n’a jamais fait une recherche sur le plus célèbre moteur de recherche qu’est Google suite à un mal de ventre, des vomissements, une douleur dans le dos ou encore tout autre dérèglement de votre corps ? La réponse n’est pas connue mais c’est quasiment aucune, puisqu’en effet, c’est bien l’un de nos premiers reflexes de consulter internet quand on a un problème de santé. Comme si Google était en quelque sorte notre médecin généraliste. La vérité c’est que nous avons besoin de nous rassurer et c’est pour cela que nous regardons les multiples conseils, divers et variés, de plus ou moins bonne qualité, qui peuplent le web.

La mise au point d’un test médical de neuf questions

En général, après avoir fait ces recherches, on est bien souvent quasiment persuadé de présenter les symptômes de la pire maladie de la planète et de mourir dans les prochaines heures. Et ce n’est pas Google qui s’avère être le meilleur médecin à ce propos. Cependant, le moteur de recherche tente de changer cela, à commencer par ce qui concerne la santé mentale. En effet, une ONG américaine, du nom de National Alliance on Mental Illness, a réussi à convaincre le géant du web d’afficher un test clinique afin de détecter des symptômes liés à la dépression. Ce test serait constitué ainsi de neuf questions dans l’objectif de diagnostiquer, de manière assez précise, la dépression. Le résultat de ces neuf questions serait très fiable et permettrait de savoir si vous avez besoin de consulter un médecin. L’association a, en effet, constaté que le manque d’information et plus encore la désinformation pouvaient mettre certains patients atteints de dépression en danger. L’ONG considère d’ailleurs, que seulement 50 % des personnes souffrant de dépression suivent un traitement ou prennent en charge leur maladie. Ces gens qui pourraient donc avoir plus facilement recours à une aide et une prise en charge médicale.

google-depression

Désormais, lorsqu’un utilisateur américain cherche le terme « dépression » sur Google, il tombe automatiquement sur un formulaire de dépistage rapide nommé PHQ9. Malgré son nom un peu barbare, ce questionnaire médical a été validé cliniquement. Il est composé de neuf questions qui tentent de savoir si la personne derrière son écran doit consulter un médecin. Mais toutefois, le géant de l’Internet a tenu à rassurer ses utilisateurs en stipulant que toutes les données récoltées lors de ce test sont confidentielles. Alors est-ce bientôt le nouveau moyen de soigner et d’éradiquer la dépression ou bien encore un moyen caché pour Google de récolter des données personnelles de plus en plus importantes sur les internautes ? Actuellement le test n’est pas encore utilisé en Europe mais c’est peut-être pour très bientôt. Attention toutefois aux dérives et aux personnes qui vont faire exprès de se faire diagnostiquer dépressif. La santé 2.0 est en passe de devenir réalité mais sommes-nous prêts à cela… En tous les cas, Google a franchi le cap.

Separator image Publié dans Conseils.